Blog

Je stream, tu stream, il stream

Music stream

(nous streamons, vous streamez, ils streament ?)


Vous avez dû remarquer que Musicae n’héberge pas directement la musique. Nous ne sommes pas propriétaires des droits de la musique qui est diffusée sur notre site internet, mais nous passons par des acteurs tiers qui sont Spotify, Deezer et Apple Music. En d’autres termes, Musicae n’a pas vocation à devenir un énième Spotify, Deezer ou Apple Music.


Pourquoi avons-nous fait ce choix ?


Pour deux raisons.


La première, c’est que le marché du streaming musical est un marché inextricablement compliqué et préempté par des géants. Il faut une certaine dose de folie pour aller aujourd’hui marcher sur les plates-bandes d’Apple, Deezer ou Spotify.


Prenons quelques chiffres pour convaincre les plus sceptiques : Spotify a passé en 2016 la barre des 100 millions d’utilisateurs actifs, dont 30 millions d’abonnés payants. Le tout jeune Apple Music, qui a fêté ses un an au printemps 2016, a déjà 15 millions d’abonnés payants. Quant à notre pépite française, Deezer, ce sont plus de 16 millions d’utilisateurs dont 6 millions de membres payants qui l’ont choisi.


Comme les grands nombres ne veulent pas dire grand-chose lorsqu’on ne s’attarde pas dessus, faisons l’effort de compter ensemble. 30 millions d’abonnés payants chez Spotify. Cela veut dire une première personne qui a rentré les informations de sa carte de crédit sur la plateforme. Puis une deuxième. Une troisième peu de temps après. Une quatrième et une cinquième, presque en même temps. La sixième, septième, huitième se sont inscrites le jour suivant. La neuvième et la dixième, celui d’encore après. Une semaine après ce sont cent utilisateurs. Et ainsi de suite jusqu’à mille, dix mille, et un million, et trente millions. La moitié de la population française.


Vous voyez où je veux en venir : atteindre le chiffre faramineux de 30 millions demande du temps — 10 ans pour Spotify, soit 3 650 jours, le temps qu’il vous a fallu pour avoir 30 ans lorsque vous en aviez 20. Du temps, donc, et des efforts considérables en marketing et en “acquisition client”.


La deuxième raison, c’est que nous ne voyons pas d’intérêt à reproduire la valeur que d’autres ont déjà réussi à créer.


Je suis profondément admiratif de ce qu’ont réussi à faire Spotify, Apple Music, Deezer, et les autres plateformes de streaming musical. Je suis à titre personnel abonné à l’une d’entre elle, et très probablement, abonné pour toujours. Le service que ces acteurs rendent est très bas dans la pyramide de mes besoins, c’est-à-dire très fortement pondéré dans la liste de mes besoins. Pour l’exprimer d’une autre manière, mon abonnement à une plateforme de streaming musical est venu se nicher, dans l’échelle de mes besoins, juste après mes besoins physiques et internet. Et en tant qu’entreprise, être propriétaire d’un besoin si fondamental, c’est une réussite absolue.


Spotify, Apple Music et Deezer ont parfaitement rempli leur mission. Et ils ont déjà créé cette valeur immense, qui est d’avoir fait de la musique quelque chose d’ubiquitaire : disponible partout et à n’importe quel moment.


Ainsi, en tant qu’entreprise humaine, nous ne voyons pas l’intérêt avec Musicae de reprendre du début le chemin que celui de nos ainés. Nous préférons les rejoindre là où ils sont aujourd’hui, et avancer dans une nouvelle direction qu’il reste à défricher avec eux.


Ce chemin, en musique classique, il n’est pas encore tout tracé. La valeur que nous proposons de créer par-delà l’offre de musique en ligne, c’est une valeur de contenu, pour rendre la musique classique plus facile d’accès et préserver son patrimoine (pour le sujet de l’accès, voir De la data en musique classique, et pour celui du patrimoine, voir La question du patrimoine).


Notre motto, à Musicae, c’est de dire “venez comme vous êtes”, avec votre propre choix de plateforme de streaming musical. Ce choix vous appartient, et nous faisons au mieux pour l’intégrer à notre site. Mais Musicae vous apporte une chose supplémentaire que vous ne trouverez pas avec votre abonnement de streaming musical : un catalogue facilement accessible.


Venez rejoindre l’aventure !


A la prochaine,


Pierre


PS : https://www.tempso.com/fr/artists/sergei-rachmaninov-10/works/concerto-for-piano-no-3-in-d-minor-op-30-261955/recordings